Arts, Littérature

Découvrez le poème d’Adam Zagajewski intitulé "Morandi"

"Giorgio Morandi. Rétrospective", BOZAR
07/06/13 - 22/09/13
Le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (BOZAR) rend hommage au maître moderniste italien Giorgio Morandi (Bologne, 1890 – 1964). Ses natures mortes subtiles, toujours réduites au strict essentiel, font partie des icônes de l’art moderne. Son sens de la couleur, du ton et de la composition sont aujourd’hui encore une source d’inspiration pour de nombreux artistes, écrivains et cinéastes.

>>> Informations pratiques : ICI

L'Institut Polonais a le plaisir de promouvoir cette exposition en contribuant à la publication du Guide littéraire du visiteur proposé par Bozar LITERATURE. Ce guide comprend une introduction à l'exposition, une biographie de l'artiste, des explications concernant le parcours artistique de celui-ci, et surtout : 6 poèmes inspirés de la création de Morandi (Charles Juliet, Jan Lauwereyns, Nicole Malincoli, Maud Vanhauwaert, Charles Wright et Adam Zagajewski)

+++ Adam Zagajewski est venu récemment à Bruxelles, lors du Festival Passa Porta. Voir ce lien : http://www.culturepolonaise.eu/Zagajewski2013_fr



Adam Zagajewski est né en 1945 à Lwów, ancienne ville polonaise de l’actuelle Ukraine. Il est considéré comme le plus grand poète européen vivant. Il a débuté sa carrière en 1968 et fut alors considéré comme l’un des principaux représentants de la Génération de 68, aussi appelée Nouvelle Vague (Nowa Fala). Au milieu des années 1970, il rejoint l’opposition démocratique au régime communiste en Pologne. En 1982, il émigre à Paris. Il rentra dans son pays natal, il y a une dizaine d’années. Aujourd’hui, il voyage entre Cracovie et Chicago (où il est titulaire d'une chaire sur Czesław Miłosz).
Ce parcours international fait de lui l’homme idéal pour mener à bien une réflexion sur l’identité et la culture. Dans A European Citizen, essai publié en 2004, Adam Zagajewski écrivait ces quelques mots : « Personne, à ce que je sache, ne désire mourir pour l’Europe. Et pourtant, jusqu’il y a peu, il n’était pas rare que certains Européens soient prêts à donner leur vie pour la France, l’Allemagne ou la Pologne. L’Europe serait-elle devenue une fiction? ».
Depuis plusieurs années, son nom est cité pour le prix Nobel. Il est l’un des rares poètes vivants dont les œuvres sont traduites en anglais dès leur parution et publiées chez les plus grands éditeurs américains. Aux États-Unis, ses conférences font toujours salle comble.
La poésie sans rime et épurée de Zagajewski est aussi engagée que nostalgique et toujours accessible. Elle parle de la nature, de l’histoire, de la vie urbaine, des changements artistiques et du noyau spirituel de la vie quotidienne.
Zagajewski est également qualifié de poète du 11 septembre. Une semaine après l’effondrement des tours jumelles, le New Yorker a publié l'un de ses poèmes sur la dernière page de son numéro spécial 9/11 : « Try to Praise the Mutilated World » (Essayez de célébrer le Monde Mutilé) a été écrit six mois avant les attentats, mais fait désormais partie des vers les plus cités dans le contexte du 11 septembre.

Prix et distinctions
2009 - Prix germano-polonais Samuel Linde / Médaille de bronze de la Croix polonaise du Mérite / Croix d'officier de l'Ordre Polonia Restituta
2004 - Prix international de littérature Neustadt
1992 - Bourse Guggenheim
1987 - Prix de la liberté décerné par le PEN club français
1975 - Prix littéraire de la fondation Kościelski



Œuvres traduites en français
Solidarité, solitude, Essais, Fayard, Paris, 1986 (trad. Laurence Dyèvre)
Coup de crayon, Fayard, Paris, 1987 (trad. Laurence Dyèvre)
Palissade. Marronniers. Liseron. Dieu, Fayard, Paris, 1989(trad. Maya Wodecka avec la collaboration de Claude Durand)
La Trahison, Fayard, Paris, 1993 (trad. Laurence Dyèvre)
Mystique pour débutants et autres poèmes, Fayard, Paris, 1999 (trad. Maya Wodecka et Michel Chandeigne)
Dans une autre beauté, Fayard, Paris, 2000 (trad. Laurence Dyèvre)
Eloge de la ferveur, Fayard, Paris, 2008 (trad. Laurence Dyèvre)



Œuvres en polonais

Komunikat. Cracovie, 1972
Świat nie przedstawiony. Cracovie, 1974
Sklepy mięsne. Cracovie, 1975
Ciepło, zimno. Varsovie, 1975
Drugi oddech. Cracovie, 1978
Słuch absolutny. Cracovie, 1979
List. Oda do wielości. Paris, 1983
Cienka kreska. Cracovie, 1983
Jechać do Lwowa. Londyn, 1985
Solidarność i samotność. Paris, "Zeszyty literackie", 1986
Płótno. Paris, "Zeszyty Literackie", 1990
Dwa miasta. Paris-Cracovie, 1991
Ziemia ognista. Poznań, 1994
Trzej aniołowie. Cracovie, 1998
W cudzym pięknie. Poznań, 1998
Pragnienie. Cracovie, 1999
Obrona żarliwości. Cracovie, 2002
Powrót. Cracovie, 2003
Anteny. Cracovie, 2005
Poeta rozmawia z filozofem, Varsovie, 2007
Niewidzialna ręka. Cracovie, 2009
Lekka przesada, Cracovie 2011


 
Informations pratiques
 
>>> Palais des Beaux-Arts de Bruxelles - BOZAR (Rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles) - voir le plan
>>> Du vendredi 7 juin au dimanche 22 septembre 2013
Du mardi au dimanche de 10h à 18h. Le jeudi jusque 21h.
>>> 10€ | 8€ (BOZARfriends, 18-26, 65+, groupes, ...) | 6€ (12-18, professeurs) | 4€ (demandeurs d'emploi, écoles) | gratuit (-12)
Possibilités de tickets combi (Antonio Morandi + Michelangelo Antonioni | Antonio Morandi + Michelangelo Antonioni + bOb Van Reeth)

Cet événement sur le site de BOZAR : ICI



 >>> le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles

Liens

FrançaisFrançais NederlandsNederlands EnglishEnglish
 
Newsletter
bruxelles@instytutpolski.org
Isuu