Programme

Arts

Musique

Théâtre

Film

Littérature

Autres

Théâtre

"Jour d'été" de Sławomir Mrożek (Création)

Théâtre de la Vie (Bruxelles) | pièce mise en scène d'Alan Bourgeois
15/10/15 - 24/10/15
Affiche du spectacle : Wiesław Rosocha Affiche du spectacle : Wiesław Rosocha

« Le pire c’est quand on désire tout et qu’on n’obtient rien », se dit, corde au cou, Déveinard, prêt à en finir. « Le pire, c’est quand on ne désire plus rien parce qu’on a déjà tout », affirme, pistolet en main, Eveinard, à qui tout réussit. Une station balnéaire, un jour d’été, une rencontre et le début d’une succession de situations incongrues, irrésistiblement satiriques, absurdes et pourtant si drôles. Sławomir MROŻEK aimait à rappeler dans cette pièce, écrite en 1983, son goût pour les situations farfelues qui ont l’absurde saveur de la réalité, non sans y ajouter quelques notes joyeusement cyniques sur le mal-être de la société soumise à l’obligation de réussite. C'est de cette manière que le Festival de Théâtre de Spa, où la pièce a été créée en août 2015, présentait Jour d’Eté de Sławomir MROŻEK dans une mise en scène d’Alan BOURGEOIS et une traduction Jean-Yves ERHEL. Avec Rachid BENBOUCHTA (Déveinard), Isabelle RENZETTI (Dame) et Fabrice RODRIGUEZ (Eveinard).
Ce spectacle est à voir à Bruxelles au Théâtre de la Vie du 15 au 24 octobre (soirée-rencontre avec l'équipe du spectacle le vendredi 16 octobre !)

L'affiche du spectacle a été réalisée par le grand graphiste polonais Wiesław ROSOCHA



INFORMATIONS PRATIQUES
>>> Théâtre de la Vie (rue Traversière 45, 1210 Bruxelles) – voir la carte 
>>> 15 > 24 octobre 2015 - 20h 
>>> 12 € | 8 € (étudiants, séniors, pros, ...) | 6 € (Groupes scolaires) | 5 € (Habitants de Saint-Josse) | 4 € (Conservatoires) | 1,25 € (Article 27)

Une production d’Alternative Culture, du Théâtre de la Vie et du Festival Royal de Théâtre de Spa
Avec le soutien de l’Institut Polonais et de Casalgrande Padana



Sławomir MROŻEK, né en 1930 en Pologne et décédé en 2013 en France, est un auteur majeur en Europe. Il commence sa carrière en tant que caricaturiste à l’âge de 20 ans au journal Dziennik Polski, répondant aux exigences de l’idéologie communiste de l’époque. A partir de 1964, sa renommée dépasse largement les frontières polonaises à l’occasion de la publication de sa pièce « Tango ». Depuis lors, ses textes traduits sont joués partout à travers le monde.



FrançaisFrançais NederlandsNederlands EnglishEnglish
 
Newsletter
bruxelles@instytutpolski.org
Isuu